05.05.21

La ferme urbaine des Girondins, une réponse concrète aux nouvelles aspirations des habitants

La ferme urbaine de la Zac des Girondins (située dans le 7ème arrondissement de Lyon) est un projet d’innovation agricole et sociale qui vise à renforcer et à pérenniser les relations entre l’habitat et l’agriculture urbaine. Véritable paysage comestible, entre couleurs et odeurs du potager et d’ici 2025, des balcons fleuris et des serres sur le toit de la résidence, ce site est à la fois innovant pour sa mixité d’usage qui lie relations professionnelles, sociales et vie de quartier, que pour sa mixité générationnelle. 

Crédit photo : Flore Giraud – Agence Argo

Pensé avec un cahier des charges durable et réplicable, cet îlot citadin offrira à partir de 2023, 120 logements destinés à l’accession et au logement social mais aussi des logements pour les étudiants et jeunes actifs de -30 ans du dispositif de location citoyenne So Coloc, des logements adaptés pour les autistes de l’association Divercités, et une ferme urbaine en son cœur. Ce projet, actuellement en phase de construction, permet déjà la création d’un écosystème grâce à :

– L’hébergement temporaire de start-up et micros entreprises dans la Halle Girondins en gestion par « Plateau Urbain »

– Le développement d’un espace de convivialité (zone verte, potager, pépinière) en gestion par la « SERL »

– Un potager transitoire exploité par « Ma Ville Verte » permettant de préfigurer la future ferme urbaine grâce à des tests sur les techniques d’agriculture hors sol et des circuits de distribution

Ces différentes recherchent sont encadrées par une convention partenariale, la Chaire Habitat du Futur, déployée par l’ENSAL qui permet une étude à la fois architecturale et sociale. A ce titre, Rémi Junquera réalise sa thèse « Architecture, Ambiance et agriculture urbaine » en s’intéressant au rôle de l’habitat dans le maintien d’un environnement propice aux modes de vie économes en énergie et incluant la mobilité, l’agriculture urbaine et l’organisation de la chaîne alimentaire. L’ensemble de ces travaux permettront de mieux comprendre en quoi la ferme urbaine permet une amélioration de la qualité de vie des habitants.

A ce jour, les premières initiatives sont accès, par exemple, sur l’économie circulaire en circuits ultra courts avec des récoltes de fruits et légumes en toit de la résidence et leur revente en rez-de-chaussée, dans le local commercial qui sera mis à disposition du maraicher mais aussi auprès des écoles (cantines) et restaurants situés à proximité du site. Plus proches encore, les locataires des résidences auront accès à des jardins collectifs en cœur d’îlot qui permettront l’apprentissage de ces méthodes d’agriculture et de mieux connaitre les apports nutritifs de chaque produit, pour une justice alimentaire plus équilibrée. Cette approche pédagogique sera par ailleurs déjà amorcée avec le lancement, en Juin 2021, d’un parcours thématique sur le potager transitoire.

Ce type de projet est une preuve que l’habitat peut s’adapter aux enjeux socio-écologiques des territoires et aux nouvelles aspirations des habitants, déjà très nombreux, curieux et ravis de la présence d’une ferme dans leur quartier.

La ferme urbaine de la ZAC des Girondins est soutenue par la Métropole de Lyon.