Innovations 

Innover pour la ville et pour la vie

Pour Alliade Habitat, le bien-vivre se passe autant à l’intérieur qu’à l’extérieur des logements. Alors pour améliorer la vie des habitants, nous nous engageons sur tous les plans : dans le foncier, en développant des programmes immobiliers tournés vers le confort et la modernité, et dans l’humain, en accompagnant des projets citoyens en faveur des habitants.

Découvrez quelques exemples de notre rôle d’ensemblier urbain et d’acteur de cohésion sociale.

Co-construire avec les territoires

Découvrez 2 exemples de projets pour en savoir plus sur notre rôle d’ensemblier urbain.

Qui sommes nous - Nos missions

Projet de co-construction d’un Hameau

Programme développé en partenariat avec un promoteur.
Projet d’ensemble de 30 logements : maisons individuelles en accession et  logements locatifs sociaux répartis en petits bâtiments collectifs.
Certification BEE.
RT2012.

Planning :
Programmation 2019
Livraison fin 2021

Travail partenarial :

  • Dépôt d’un permis de construire valant division en cotitularité
  • Equipe de maitrise d’œuvre commune Promoteur / Alliade Habitat
  • Réalisation d’un PUP entre Mairie / Promoteur/ Alliade Habitat
livraison modules pandora construction modulaire

Projet Pandora

Projet multi acteurs de construction hors-site en ossature bois et constitution d’une « Communauté énergétique citoyenne ».

Le projet Pandora est une double innovation à la fois environnementale et sociale.  Nous nous sommes intéressés à la question des constructions bois et modulaires d’une part; et d’autre part à la nouvelle réglementation qui nous permet de faire bénéficier nos locataires d’une réduction des charges par le biais d’une baisse de leur empreinte environnementale. Cet ensemble immobilier nous amène dans une démarche itérative et pédagogique forte où les locataires seront sensibilisés à l’économie d’énergie. Des panneaux photovoltaïques installés en toiture permettront la mise en place d’un système d’auto-consommation collective.

  • 13 logements en locatif social en R+2 – typologies du T2 au T5, en PLUS et PLAI.
  • Construction hors site de 43 modules tridimensionnels en ossature bois par la société VIEO HABITATS à Villefontaine (38)
  • Accompagnement social des habitants en vue de la constitution d’une « Communauté énergétique citoyenne », grâce à la mobilisation des équipes d’Alliade Habitat, du partenariat avec Albedo Energie et des sociologues l’Université Savoie Mont-Blanc

Planning :
Livraison prévisionnelle : Premier trimestre 2022

Innovations pour les habitants

Découvrez ces 5 projets pour en savoir plus sur notre action en faveur de la cohésion sociale.

Innovations - recyclerie

TRIBOX et RECYCLERIE

Le principe du projet : récupérer des encombrants en bon état, les réparer et les proposer aux habitants pour une « deuxième vie ».
La Recyclerie est un espace de médiation, un lieu de ressources associant protection de l’environnement, lien social et solidarité.
Installée au cœur du quartier, elle représente aussi une manière innovante de traiter la problématique du recyclage et des encombrants, en l’abordant depuis la question plus large du cadre de vie.

1 projet, 3 objectifs :

  • Encourager et favoriser les changements de comportements des habitants en matière de tri et de recyclage d’encombrants
  • Permettre à des habitants de quartiers prioritaires de pouvoir entretenir et aménager leur logement à moindre coût
  • Améliorer le lien social, avec et entre les habitants, autour de l’aménagement du logement
Innovations - MAS RÉHAB’

MAS RÉHAB’ : l’Auto-réhabilitation accompagnée

Le principe du projet : offrir aux locataires un accompagnement aux petits travaux d’amélioration du logement, avec l’organisation d’ateliers de bricolage menés par les associations Compagnons Bâtisseurs Rhône-Alpes et Bricologis.

 Contenu des ateliers : 

  • L’apprentissage de nouvelles compétences et la mise en valeur du « faire par soi-même », afin de pouvoir répondre à des besoins spécifiques de leur quotidien et participer à l’amélioration de leur cadre de vie.
  • Une « outilthèque » permettant aux habitants de se faire prêter des outils, contre une inscription modique.

Objectifs :

  • Favoriser l’insertion sociale par le logement et l’amélioration des conditions d’habitat
  • Impliquer les ménages dans une relation sociale à travers la réalisation de travaux locatifs
  • Accompagner les ménages dans leur autonomie d’entretien
  • Entretenir et développer une dynamique collective de proximité, en articulation avec les acteurs du quartier
Innovations - La cas d'en hô

Appartements pédagogiques

Le principe du projet : dans un appartement ouvert à tous les habitants, une scénographie ludique et attractive incite les visiteurs à adopter des gestes simples. Les panneaux d’information sont complétés par des maquettes de démonstration pour constater les économies réalisées avec certains équipements. Cet outil, installé au cœur des résidences, permet par un travail de proximité avec les habitants d’informer et de conseiller.
Issus d’un projet transversal interne à Alliade Habitat en 2013, deux appartements pédagogiques sont aujourd’hui en place à Bron et à Décines.
L’appartement pédagogique de Décines est piloté en inter-bailleur avec Lyon Métropole Habitat et 3F Rhône-Alpes. Il est animé d’octobre à juin, deux jours par semaine, par un service civique d’Unis-Cité, qui organise des temps d’animation et des ateliers : DIY, lessive et produits d’entretien maison, visite de l’appartement pédagogique…

Objectifs :

  • Sensibiliser les locataires au bon usage de leur logement et aux gestes simples pour réduire le coût des factures énergétiques
  • Montrer l’importance des comportements individuels sur le montant des charges locatives individuelles ou collectives

BATIR : l’insertion des Bénéficiaires de la Protection Internationale

Le principe du projet : Former 120 réfugiés aux métiers du bâtiment par des sessions de formation de 3 mois pendant 3 ans par Les Clés de L’atelier. Alliade Habitat, partenaire du projet en tant que financeur aux côtés d’Action Logement (Alinov), loge les stagiaires et les accompagne dans leur parcours résidentiel avec Soli’Al.

 Contenu de la formation : 

  • Apprentissage de la langue française
  • Découverte des métiers du bâtiment avec des sessions par activité (électricien, plombier, carreleur, plaquiste…) débouchant sur des formations professionnalisantes, stages ou emplois.
  • Accompagnement social et intégration par la découverte des activités et associations locales.
  • Aide à l’emploi avec mise à disposition d’un logement

Objectifs :

  • Favoriser l’insertion sociale des stagiaires en leur donnant un maximum d’outils professionnels et sociaux.
  • Faciliter leur formation professionnelle en mettant à leur disposition un logement proche de leur emploi et lieu de formation.

La Ferme Urbaine des Girondins

Le principe du projet : Construire une ferme urbaine au cœur de la Zac des Girondins du 7ème arrondissement de Lyon.

A partir de 2023, 120 logements seront construits, destinés à l’accession et au logement social mais aussi des logements So Coloc, des logements adaptés pour les autistes de l’association Divercités, et une ferme urbaine en son cœur.
Ce projet permet déjà la création d’un écosystème grâce à :
– L’hébergement temporaire de start-up et micros entreprises dans la Halle Girondins en gestion par « Plateau Urbain »
– Le développement d’un espace de convivialité (zone verte, potager, pépinière) en gestion par la « SERL  »
– Un potager transitoire exploité par « Ma Ville Verte » permettant de préfigurer la future ferme urbaine grâce à des tests sur les techniques d’agriculture hors sol et des circuits de distribution

La ferme urbaine est encadrée par une convention partenariale, la Chaire Habitat du Futur, déployée par l’ENSAL qui permet une recherche à la fois architecturale et sociale. Ce projet est soutenu par la Métropole de Lyon et Action Logement.

Objectifs :

  • Favoriser une production agricole efficace et une économie circulaire rentable.
  • Répliquer le modèle dans d’autres quartiers, villes, régions.
  • Concourir à ce que l’agriculture urbaine fasse partie du paysage comestible des villes, et plus spécifiquement des quartiers en redynamisation avec des enjeux importants d’inclusion et valoriser ses apports : bien manger en circuit court, création de nouvelles activités économiques, lien social.